[conférence], Patrick Bruneteaux Paris 13, jeudi 14/04/2016 : « Les outils de la science sont violents. Construire la biographie d’un SDF »

Université Paris 13 SPC, 2015-2016, Semestre 2, Campus Villetaneuse

jeudi 14 avril 2016 de 15h30 à 17h30 (salle C 308)

Dans le cadre du cours de master/doctorat « Théories du texte et du discours 2 de M.-A. Paveau – Nouveaux discours militants. 
Insécurités discursives et locuteurs vulnérables »

CONFÉRENCE

« Les outils de la science sont violents. Construire la biographie d’un SDF »

Patrick BRUNETEAUX, Chercheur CNRS au Centre Européen de Sociologie et de science politique Université Paris1/CNRS/EHESS

(entrée libre)

118_1878Cette conférence se penchera sur la manière de composer une histoire de vie avec un acteur faisant partie d’un groupe particulièrement exposé à la fantasy, à la fictive story telling, au roman personnel. Comment rendre compte d’un récit de vie dans une relation d’enquête qui produit aussi du récit à la fois vrai et faux ? Comment planter le relativisme absolu en traquant aussi des données objectives incontournables pour qui veut prouver structuralement l’ancrage de ces mondes symboliques pluriels et recomposables ? La phénoménologie, l’interactionnisme symbolique, n’ont de sens que rapportés à la sociologie des classes populaires et à la manière dont, dans le langage de Richard Milner étudiant les maquereaux noirs (pimps), ces actes de langage sont des « stratégies de survie ». L’édification de soi dans l’onirisme social est une lutte de classe, contre le chercheur, contre les groupes environnants, entre placebo contextuel et constructions alternatives d’identités fluides des parias de l’ordre social, constructions que la sociologie ethnographique renseigne depuis une centaine d’années dans les milieux colonisés, exploités, racisés. Si la recherche n’a pas suffisamment consacré d’effort à l’analyse de l’onirisme social, en revanche, de multiples recherches en parlent. On resituera l’histoire du sous-prolétaire à la rue Georges au sein de l’espace des dominés dans l’ordre capitaliste et impérial.

Références

Bruneteaux P., Les politiques de l’urgence à l’épreuve d’une ethnobiographie d’un SDF, Revue française de science politique 2007/1, Volume 57, p. 47-67.

Bruneteaux Patrick, Lanzarini Corinne. La sexualité agressée des sous-prolétaires. Privations sexuelles et représentations du sida et de la prévention chez les hommes hébergés dans les centres d’urgence d’une grande association caritative . In: L’Homme et la société, N. 129, 1998. Regards sur l’humanitaire. pp. 113-126.

Bruneteaux Patrick, « Vivre humainement l’ethnographie : une histoire de rencontre entre un chercheur et un sous-prolétaire » (fichier auteur).

Bruneteaux Patrick, « Un sous-prolétaire dans le refus de l’exploitation« , dans S. Ertul, J.P. Melchior & C. Lalive d’Epinay (dir.), Subjectivation et redéfinition identitaire. Parcours sociaux et affirmation du sujet, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p.291-303.

Pour venir à Paris 13 : gare du nord départ banlieue en surface, arrêt gare d’Epinay-Villetaneuse puis bus 156, 354 ou 356, arrêt Université Paris 13

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s