[Conférence] « Ecouter l’autre dit “exclu”. Une analyse de discours», Émilie Née & Fernando Hartmann, 11.02.2016, Paris 13

Université Paris 13 SPC, 2015-2016, Semestre 2, Campus Villetaneuse

jeudi 11 février 2016 de 15h30 à 17h30 (salle C 308)

Dans le cadre du cours de master/doctorat « Théories du texte et du discours 2 – Nouveaux discours militants. 
Insécurités discursives et locuteurs vulnérables »

CONFÉRENCE

« Ecouter l’autre dit “exclu”. Une analyse de discours d’entretiens

auprès de personnes “sans domicile fixe“ »

par

Emilie NÉE, UPEC-CEDITEC (analyse du discours)

&

Fernando HARTMANN, FURG – Universidade Federal do Rio Grande – Laboratório de Clínica e Prevenção da Saúde (analyse du discours et psychanalyse)

Capture d’écran 2016-02-09 à 14.37.25 Lire la suite

M.-A. Paveau, Paris 13. Les subjectivités du chercheur : positions, engagements, émotions (sem. 2)

Théories du texte et du discours 2 – Les subjectivités du chercheur : positions, engagements, émotions

du jeudi 23 janvier 2014 au vendredi 9 mai 2014 (le jeudi 8 mai est férié) de 15h00 à 17h00

Université de Paris 13 Sorbonne Paris Cité – UFR LSHS – salle C 311

Description 

Le séminaire posera la question des subjectivités du.de la chercheur.se sur des corpus ou savoirs parfois sensibles sur les plans affectif, politique, juridique, éthique, etc. Loin de l’impératif positiviste d’objectivité qui hante encore parfois la linguistique, on se demandera comment gérer ces subjectivités tout en assurant la rigueur de l’analyse. On abordera les points suivants :

– les liens entre savoirs et subjectivités, à travers les travaux récents de la philosophie de la connaissance et de l’épistémologie féministe (standpoint theory)

– les notions d’émotion épistémique, de désir épistémologique et de savoir situé

– études de cas sur des corpus discursifs dits sensibles (discours politique, récits de traumas)

– la réflexivité comme concept et comme pratique dans l’analyse linguistique des corpus et le positionnement du chercheur Lire la suite